Conducteur ambulancier hospitalier : fiche métier, missions, compétences, formations et salaires

description

Le conducteur ambulancier hospitalier est un professionnel de la santé qui assure le transport des patients en ambulance depuis leur domicile ou un centre de soins jusqu’à l’hôpital. Il doit être capable de garantir la sécurité et le confort des patients tout en respectant les normes de sécurité en vigueur.

missions

Les principales missions du conducteur ambulancier hospitalier sont les suivantes :

  • Assurer le transport des patients en ambulance depuis leur domicile ou un centre de soins jusqu’à l’hôpital ;
  • Assurer le confort et la sécurité des patients durant le transport ;
  • Assister l’équipe médicale durant les interventions ;
  • Entretenir et vérifier l’état de fonctionnement du matériel et du véhicule ;
  • Assurer l’entretien et la désinfection du véhicule ;
  • Collaborer avec les différents professionnels de santé.

compétences

Les compétences requises pour être conducteur ambulancier hospitalier sont les suivantes :

  • Bonne condition physique ;
  • Aptitude à la communication et au travail en équipe ;
  • Résistance au stress et à la pression ;
  • Sens de l’organisation ;
  • Maîtrise des règles de sécurité et de circulation routière.

formation

Plusieurs formations sont accessibles pour devenir conducteur ambulancier hospitalier, du CAP au Bac+5 :

  • CAP Ambulancier ;
  • Bac Pro Accompagnement, soins et services à la personne option B : en structure ;
  • Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP) ;
  • Diplôme d’État d’Infirmier (DEI) ;
  • Diplôme d’État de Manipulateur d’Électroradiologie Médicale (DEMEM)

salaire

Le salaire moyen d’un conducteur ambulancier hospitalier est de 1 500 à 1 800 euros net par mois, selon l’expérience et la région d’exercice.

evolutions

Le conducteur ambulancier hospitalier peut évoluer vers des postes de responsable d’équipe ou de gestionnaire de parc automobile. Il peut également se spécialiser dans un domaine spécifique de la santé (urgences, réanimation, soins palliatifs, etc.) en suivant une formation complémentaire.